24/08/2016

Toi et moi



L’amour il faut se donner
Dans les moments de difficultés
  Écriredes nouvelles pages
A deux c’est un beau partage
Il faut risquer et oser
Ne pas avoir peur de s’aimer
Nos sentiments les traduire
Pour l’avenir se construire
En recherche d’un équilibre
Sur lequel nos cœurs vibrent
Et s’il faut un peu attendre
  Êtreà même de le comprendre
Et si nous devons tâtonner
On saura se le pardonner
Viendra le temps de le vouloir
Et celui de le savoir
De trouver le bon aiguillage
Du chemin du mariage
Pas besoin vraiment de loi
L’amour à deux on se l’octroie
Toi plus moi c’est une addition
Mais toi et moi ce sera une union
 

©Les mots de Jicé
24 août 2016

19:52 Écrit par Jean Claude Richier dans Mes poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Elle imagine

Elle a dans ses yeux noirs toute une histoire
Qui n'est pas son histoire
Elle porte en elle des chemins d'exil
Des grands soleils, d'ancien matins d'avril
Elle est comme orpheline d'une autre vie
Elle sait qu'elle vient du Sud par amnésie
Y a tant de rires, y a tant de larmes
Vécus comme dans un film qu'elle n'a pas vu

Elle imagine
Elle imagine
La chaleur immobile des villes blanches
Elle imagine
Ces musiques qu'on connaît
Des chagrins et des peines, sous le soleil
Elle imagine
Elle imagine
Tous ces rires d'enfants dans les ruelles
Elle imagine des mains qui disent adieu
Des larmes dans les yeux sous le ciel bleu

Elle est comme une enfant qui rêve de voir
Au delà des miroirs
Malgré ses peurs, elle voudrait refaire
De tout son être, aux racines de son cœur
David a bien vaincu tous les géants
L'espoir a bien ouvert les océans
Y a tant de larmes dans ses yeux plein d'espoir
Y a tant d'envie de tout savoir

Elle imagine
Elle imagine
La chaleur immobile des villes blanches
Elle imagine
Ces musiques qu'on connaît
Des chagrins et des peines, sous le soleil
Elle imagine
Elle imagine
Tous ces rires d'enfants dans les ruelles
Elle imagine des mains qui disent adieu
Des larmes dans les yeux sous le ciel bleu

Y a tant de rire, y a tant de larmes
Y a tant d'espoir, y a tant d'envie de tout savoir
Elle imagine
Elle imagine
La chaleur immobile des villes blanches
Elle imagine
Ces musiques qu'on connaît
Des chagrins et des peines, sous le soleil
Elle imagine Elle imagine
Tous ces rires d'enfants dans les ruelles
Elle imagine des mains qui disent adieu
Des larmes dans les yeux sous le ciel bleu
Elle imagine
Elle imagine
Dans le chemin des larmes et des regrets
Elle imagine
Elle imagine
Dans le miroir du temps qu'ils étaient simplement
Des gens heureux

16:51 Écrit par Jean Claude Richier dans Chansons d'amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/08/2016

Je ne suis qu'un romantique

Hé oui moi je l’aime cet amour
Qui est le bonheur de tous les jours
Celui où l’on se partage avec tendresse
De doux moments plein de délicatesse
Où l’on n’est jamais chômeur
A se partager des moments de bonheur
Où l’on s’enfuit dans les bras
Et pourquoi pas dans des draps
Mais pour cela il faut s’aimer
Et être prêt à tout se donner
D’abord on commence par de l’affection
Qui au fil du temps deviendra passion
Sans se compter les heures
Pour se donner de la douceur
Et point besoin d’appeler le malin
Pour se faire plain de câlins
Et surtout pas être trop sage
Pour que plus beau soit ce partage
Je sais ce texte va te faire sourire
C’est que mon cœur chavire.
Je ne suis qu’un romantique
Et simplement je le revendique.

 

©Les mots de Jicé

20 août 2016

20:14 Écrit par Jean Claude Richier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2016

Vous dire merci

Que me reste-t-il de mon enfance
Et de mes années d’adolescence
Oh tant de bons souvenirs
Qui parfois me font sourire
Je laisse vagabonder mes pensées
En me rappelant toutes ces années
On a partagé joies et chagrins
On recherchait des petits câlins
Entre nous on se liait d’amitié
Nous étions une fraternité
En quête de tendresse et d’amour
A partager un peu tous les jours
J’ai encore le cœur qui tremble
A ce temps passé ensemble.
J’ai trouvé des instant de bonheur
Encore gravé dans mon cœur
Ils nous ont aimé avec passion
Et donné toute leur affection.
Avec eux on a gagné une victoire
D’aimer cette partie de notre histoire.
De vous dire Merci il est l’heure
Vous qui étiez nos éducateurs.

 

©Les mots de Jicé

19 août 2016

20:38 Écrit par Jean Claude Richier dans Mes poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/08/2016

Dire merci à la vie

Il faut garder son cœur d’enfant
Et la fragilité de ses sentiments
Se mettre parfois en mode rêveries
Même avec un petit peu de folie
On n’est pas maître de son destin
Mais on peut choisir son chemin.
On n’a pas d’emprise sur le temps
A nous de faire de chaque instant
Le meilleur, le plus beau
Ce sera alors notre cadeau.
Plus ou moins belle
Chaque étape sera éternelle
On rencontrera différents paysages
Tout au long de notre voyage
En mode grisaille ou ensoleillé
Cela vaut la peine de voyager.
Le parcours choisi sera peut-être long
Mais quand sonnera le gong
Il nous restera encore un peu d’énergie
Pour dire Merci à la vie.
 

©Les mots de Jicé

18 août 2016

19:45 Écrit par Jean Claude Richier dans Mes poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |