30/01/2016

Il y a la vie

Il y en a eu des blessures
Et tant de coups durs
La vie m’a bien malmené
Et m’a parfois désenchanté
Je me suis paré d’une armure
Cachant toutes ces éraflures.
Vivre m’a fait peur
Même en mode mineure.

Il y a parfois des épreuves
Qui par moments abreuvent
D’une envie de survivre
Et simplement de vivre.
Au fond d’un tiroir
Il y a toujours de l’espoir
Alors je tire ma révérence
Sans prise et sans résistance
Et j’affronte mon destin
Sur un nouveau chemin.

©Les mots de Jicé
30 janvier 2016

12:33 Écrit par Jean Claude Richier dans Mes poèmes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je ne sais pas ce qui t'arrive et ca ne me regarde pas mais ces paroles me font pleurer .

Écrit par : Albert | 30/01/2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour Albert, sois rassuré il ne m'arrive rien en ce moment. Disons que ce texte décrivait une partie de ma vie ... Voulais simplement exprimer que l'on doit se battre un peu contre elle pour avoir un peu de bonheur...

Écrit par : jice | 30/01/2016

Les commentaires sont fermés.