31/07/2017

Le sport qu'il me faut

Une main qui se pose sur un corps
C'est comme un corps à corps
Tout les coups sont permis
Sensation garantit
Une paume qui glisse sur une peau
Comme la planche qui glisse sur une vague
Hm, voila le sport qu'il me faut
Des doigts qui s'enlacent
Comme le ballet d'horace
Pas de jeté ni de plié
Mais des 'je t'aime ' entrelacés

(source web)

05:17 Écrit par Jean Claude Richier dans Le coin des romantiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.