21/01/2014

La journée des câlins

Un câlin, que ça fait du bien... Qu'il vous soit donné par un enfant, un parent, votre chéri(e), ou simplement par une personne amicale, le câlin apaise et rassure. Ce constat a inspiré la création d'une journée dédiée aux câlins, le 21 janvier chaque année, journée bonne pour le moral et d'utilité publique !

C'est le 29 Mars 1986 à Caro dans le Michigan que le révérend Kevin Zaborney créa la première journée des câlins. Il avait fait le constat que la période située entre la fin des fêtes de fin d'année et la St Valentin était propice à la déprime. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'après avoir bénéficié de la chaleur humaine des fêtes passées en famille, un grand nombre de gens souffraient d'un manque de contact émotionnel. Plutôt que de les laisser patienter jusqu'à la Saint Valentin pour recevoir des marques d'amour, il était donc bénéfique d'encourager les gens, vers la fin janvier, à libérer leur affectivité.

 

Couple 012.jpg

 

En parallèle de la Journée des câlins, une autre bonne raison de mettre le câlin à l'honneur est le mouvement "Free Hugs" que l'on peut traduite par "Câlin gratuit". Le principe est simple : un individu propose, dans un lieu public, une accolade sans contrepartie et le manifeste par une petite pancarte sur laquelle il est écrit "Free hugs" ou "câlin gratuit". Ce concept a été inventé en 2004 en Australie par Juan Mann. Ce dernier, loin de sa ville natale et trouvant la grande ville triste et dépourvue de chaleur humaine, eut l'idée de réchauffer l'atmosphère en brandissant une petite pancarte réclamant des câlins. Le succès fut immédiat et le concept se propagea dans le monde entier.

grande-a8f9bf2e6031a4b90b08c22e77cc6304f180a36a.jpg

 

Et n'oubliez pas :

Les câlins ça fait du bien !!!!

 

10:03 Écrit par Jean Claude Richier dans Articles | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/01/2014

Miss Belgique 2014

media_xll_6394021.jpg

Laurence Langen a été couronnée Miss Belgique 2014.

10:24 Écrit par Jean Claude Richier dans Articles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2014

Les bancs de l'amitié

media_xll_6385619.jpg

Le "Buddy Bench" envahit les cours de récréation américaines. Ces bancs de l'amitié, colorés à souhait, ont été imaginés par des enfants. Ils voulaient de cette façon remédier à la solitude à l'école.

Le dernier en date est celui de Christian Bucks. Ce jeune écolier de Pennsylvanie est très observateur. Il a remarqué qu'à la récréation de nombreux enfants étaient seuls.

Inspiré par des bancs d'écoles allemandes, il a eu l'idée d'en amener un dans son école. Après avoir choisi avec le directeur le type de banc et les couleurs, le "Buddy Bench" a pris place dans son école, rapporte le York Daily Record.

Il a expliqué le principe à ses camarades lors d'une petite conférence. Il espère que l'endroit lui permettrait d'agrandir son "cercle d'amis rêvés" et d'offrir du réconfort aux élèves qui se sentent seuls.

Source : http://www.7sur7.be/

13:43 Écrit par Jean Claude Richier dans Articles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/12/2013

Le baiser du nouvel an

media_xll_6363802.jpg

Mais d'où vient cette tradition du sacré baiser de minuit lors du passage à l'an neuf?

Selon le folklore anglais et allemand, la première personne que vous rencontrez le 1er janvier, et la nature de la relation que vous entretenez avec cette personne, donne le ton de l'année à venir. Le baiser est synonyme du renforcement des liens que vous souhaitez maintenir dans le futur.

Si un couple célèbre le nouvel an ensemble et ne prend pas la peine de s'embrasser sur les lèvres à minuit, ça ne présage ainsi rien de bon pour la suite.

La superstition veut également que les célibataires qui n'embrassent personne à minuit auront une année de solitude. Qu'on y croit ou non, la distribution de baisers à nos proches fait partie des meilleures traditions de l'an neuf. Ne vous en privez surtout pas.

Source : http://www.7sur7.be/

14:12 Écrit par Jean Claude Richier dans Articles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/08/2013

Conte de fées des temps modernes

Entrer des mots clefs

Gay Cioffi et Mark Obenhaus se sont rencontrés durant leurs vacances en 1978. Ils ont vécu une amourette de trois semaines qui a pris fin en même temps que l'été. Chacun a alors repris sa route sans se douter qu'ils se diraient "oui" 35 ans plus tard.

Suite à leur brève histoire d'amour, Gay Cioffi et Mark Obenhaus ont continué leur bout de chemin sans jamais se recroiser. Ils se sont mariés tous les deux et ils ont eu des enfants.

Lorsqu'une voisine que l'ancien couple avait connu cet été là meurt, Gay repense à Mark. Récemment séparée de son mari, elle entreprend des recherches sur Facebook pour le retrouver. "Je me suis dit que c'était très cliché de faire ça et que j'allais sûrement être déçue, mais je l'ai quand même fait. Et les retrouvailles ont été parfaites".

Après de longues discussions sur le réseau social, Mark profite d'un voyage à Washington pour donner rendez-vous à Gay. Puis tout est allé très vite entre eux. Ils ont rapidement emmenagés ensemble avant de se dire "oui" le 3 août dernier dans les Hamptons à New York. Un conte de fées des temps modernes!

http://www.7sur7.be/

09:08 Écrit par Jean Claude Richier dans Articles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |